Alain Belensky

Merci à mon fils Frédéric B. de m'avoir encouragé à m'entraîner. Maintenant, je ne fais plus de cholestérol, je me sens plus en forme et je vis mieux

Alain Belensky