L'acide lactique

L acide lactique

Les anges du développement vous informent sur le rôle de l’acide lactique

Je veux apprendre à vous connaître davantage! Comment vous entraîner vous? Avec quelle intensité vous entraînez-vous? Ressentez-vous une sensation de brûlure dans vos muscles lors des exercices?

Est-ce que vous prenez une pause quand vous ressentez cette brûlure, ou est-ce que vous continuez quand même? Est-ce que cette sensation de brûlure vous affaiblit ou vous rend plus agressif? À quel moment décidez-vous de prendre une pause?

Lorsque nous faisons des entraînements intenses tel que le EIHI, votre corps produit de l’acide lactique dans les muscles. Elle apparaît sous forme de brûlure lorsque votre corps utilise plus d’énergie qu’il en produit par sa consommation d’oxygène. Le corps produit alors de l’énergie par voie anaérobique, en demandant à vos muscles de se dépasser. Le niveau d’acide lactique augmente en continuant l’exercice, ainsi que la sensation de brûlure. Comprendre le rôle de l’acide lactique vous permettra d’améliorer grandement votre temps d’entraînement ainsi que de vous évitez des blessures. Nous allons l’expliquer en plusieurs parties : rôle de protection, de dépassement, et comment réduire l’acide lactique.

Rôle de protection : L’acide lactique est souvent accusé à tort d’avoir causé des courbatures ou des blessures sportives, ceux-ci seraient davantage liés aux manques d’étirements actifs avant et après l’entraînement. L’acide lactique est la sensation de brûlure ressentie à l’effort pendant un entraînement intensif où vous vous dépassez. En passant, de petites doses d’acide lactique seraient bénéfiques pour votre métabolisme. En revanche, lorsqu’il y a trop d’accumulation d’acide lactique, la sensation de brûlure augmente, jusqu’à vous ralentir dans votre entraînement, vous devrez alors ralentir le rythme pour ainsi réduire l’acide lactique ou prendre un temps de repos avant de vous y remettre. Cette sensation de brûlure à un rôle de protection, car il agit à titre de signal, qui vous alerte que votre muscle s’épuise et doit prendre un temps de repos.

Rôle de dépassement : Imaginez vos 5 premiers burpees à vie, la sensation de brûlure commence à se faire sentir, alors vous prenez une pause. C’est une petite dose d’acide lactique qui partira en quelques secondes, vous serez prêt à recommencer l’exercice rapidement. En peu de temps, vous serez capable de faire 6 ou 7 burpees avant de ressentir la sensation de brûlure et de devoir prendre une pause à nouveau. En plus, le corps produit aussi de l’énergie par voie anaérobique lorsqu'il produit de l'acide lactique. Un jour vous serez capable de faire d’énormes quantités de burpees et de tolérer, à différents niveaux, la sensation de brûlure afin de vous dépasser davantage! Évidemment, si vous donnez votre MAX, vous enclencherez au maximum le processus de récupération.

Réduire le niveau d’acide lactique : Si je vous disais que vous pourriez prendre un raccourci afin de maximiser vos résultats d’entraînement…, le feriez-vous? Bien sûr que oui! Si vous ressentez moins la sensation de brûlure pendant vos entraînements, vous serrez alors capable de maintenir votre rythme d’entraînement plus longtemps et même améliorer vos temps d’entraînement.

Quelques trucs de base :

1- Hydratez-vous bien, buvez de l’eau avant, pendant et après votre entraînement!
2- Respirez bien pendant les exercices, vous produisez de l’énergie par votre consommation d’oxygène!
3- Entraînez-vous un jour sur deux, soyez plus en forme!
4- Prenez soins d’augmenter le nombre de répétition graduellement, prenez plusieurs pauses au besoin, chacun son max!
5- Ralentissez le rythme de votre entraînement, quitte à prendre une pause, vous le faites pour vous!
6- Étirements actifs avant et après chaque programme!
7- Récupération et sommeil, reposez-vous bien entre vos séances d’entraînement.
8-Bien manger et prendre des multivitamines!

En tant qu’éducateur spécialisé, échangeons sur l’Empowerment. C’est le pouvoir d’agir sur soi, de travailler sur soi, de se dépasser et de changer notre vie, notre étoile, voir même plus qu’un engagement, c’est une prise en charge personnelle, d’introspection sur ce que vous attendez de vous même dans un avenir rapproché. Plus important encore, faire de l’entraînement par intervalles à haute intensité, c’est faire le choix de sortir de votre zone de confort. Vous faites ce choix à chaque fois que vous donnez votre MAX pendant un entraînement intensif. D’ailleurs, la connaissance de soi (forces/limites) vous seront dévoilés au travers vos efforts. En vérité, vous serez capable de transposer ces capacités à donner votre MAX dans tous les domaines de votre vie!

Bon entraînement

Rég et Jeff

 

Source : https://www.wikihow.com/Main-Page