La dette d'oxygène

  • Par
  • Le 05/05/2020
  • Dans Bio

Img 20200907 132650

Saviez-vous que vous pouvez dépenser des calories, MÊME AU REPOS?!?... Génial non?

L’intensité des entraînements par intervalles permet de brûler beaucoup de calories pendant l’effort, et en plus, ils permettent même de continuer à en brûler toujours plus, même au repos! Ce phénomène de plus en plus populaire s’appelle la « Dette d’oxygène », il s’agit de l’excès de consommation d'oxygène post-exercice, ou autrement appelé «After burn effect». Simplement, vous consommez plus d'oxygène que ce que vous pouvez en absorber au moment de l'entraînement. Cela crée une dette d'oxygène que votre corps devra rembourser! 

L'entraînement par intervalles à haute intensité (eihi) est le moyen
le plus efficace pour stimuler l'effet "Dette d'oxygène". 

Tout commence par le principe d'homéostasie. C'est la métaphore classique d'un moteur de voiture après plusieurs heures de route : il est chaud, et il prendra du temps avant de refroidir et revenir à sa température initiale. C’est la même chose avec vous : l'entraînement EIHI et la dette d'oxygène stimulent votre niveau de métabolisme à la hausse, ce qui entraîne une plus grande consommation de calories pendant plusieurs heures, jusqu'à ce que votre métabolisme revienne à son niveau initial. Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez consulter notre article sur l'homéostasie dans la section BIO. Anecdote amusante, un de nos membres nous a confié d'avoir été surpris de continuer à suer même 30 minutes après un de ses premiers entraînements EIHI. Il a donc été obligé de reprendre sa douche hahaha. Ainsi, on vous propose de prendre un certain temps après votre entraînement, question de refroidir un peu, faire vos étirements actifs, revenir au calme, noter votre performance et prendre une collation protéinée!   

En ce qui concerne la Dette d'oxygène, le nombre de calories dépensées pendant et après l'entraînement dépend de l'effort que vous y avez investi. Pour un maximum de résultats, on vous propose de vider complètement toutes les sources d'énergie que votre corps utilise : 

#1 Provenant de votre alimentation : votre digestion permet d'utiliser vos aliments sous forme d'énergie. Ainsi, meilleure est votre alimentation, meilleures seront vos performances/résultats. 

#2 Le processus Anaérobie : L'énergie déjà emmagasinée dans vos muscles qui permet de réaliser des exercices musculaires très intense sur une courte période de temps, sans combustion d’oxygène, ex : Pushups, Squats, abdo en tout genre, etc.  

#3 Le processus Lactique : L'apparition d'acide lactique dans vos muscles indique que ceux-ci récupèrent de l'énergie en consommant de l'oxygène. Également, l'acide lactique vous prévient lorsque vous avez besoin de prendre une pause, question de restaurer l'énergie dans vos muscles. Donc, pas besoin de prendre une pause, à moins d'en avoir vraiment besoin! Allez lire notre article sur "L'acide lactique" pour plus d'info à ce sujet. 

#4 Le processus Aérobie : Le corps consomme de l'oxygène et des matières tel que les glucides afin de restaurer ses réserves d'énergie. Plus votre système cardiovasculaire est performant, plus grande est votre capacité d'utiliser l'oxygène comme source d'énergie.  

"Lorsque l’effort atteint des limites pour lesquelles tout l’oxygène disponible au niveau musculaire
est utilisé, on dit que l’athlète a atteint sa puissance maximale aérobie (PMA) ou VO2Max."
- Christophe Mathieu, Intervenant en physiologie de l'exercice

Lorsque vous atteignez votre VO2Max, votre corps doit compenser sa dette d'oxygène pendant le temps de récupération, pour cette raison, on vous propose de s'entraîner seulement 1 jour sur 2. Vous aurez alors une grande perte calorique, même au repos, pendant les 12 premières heures, puis une perte calorique de moyenne à basse pendant les 12 à 24 heures suivantes. Selon les travaux de SOLDATOW, l'EIHI permet même des dépenses caloriques post-exercice allant de 48 à 72h lorsque la séance inclue à la fois des exercices aérobique et anaérobique. Cet effet est donc constant et s'accumule si vous faites vraiment vos exercices un jour sur deux. Ainsi, votre métabolisme est donc constamment à la hause, ce qui n'apporte que des bienfaits à votre santé. Allez lire notre article sur le Métabolisme pour davantage d'info si ce sujet vous intéresse. 

Chacun son MAX! Fais-le pour toi!

Notre slogan "Chacun son MAX" donne tout son sens à ce sujet. En effet, car pour avoir un maximum de résultat, vous devez vider complètement toute votre énergie pendant l'entraînement, un peu comme on vide une batterie avant de la recharger. N'oubliez pas qu'il ne sert à rien de se comparer aux autres, mon MAX à moi n'est pas le même que le vôtre. Mais peu importe votre niveau de santé ou de mise en forme actuel, si vous donnez vraiment votre MAX, vous vous serez dépassé, autant physiquement que psychologiquement, résultats garantis!!! 

  

Jeff

  

Sources web : 

https://www.acefitness.org/education-and-resources/professional/expert-articles/5008/7-things-to-know-about-excess-post-exercise-oxygen-consumption-epoc

http://couloir4.com/les-filieres-energetiques-aerobie-anaerobie-lactique-et-alactique/ 

SOLDATOW : http://www.veloceclubchateaulinois.fr/entrainement/surcompensation.pdf