Principe d'Homéostasie

Img 20200906 175255

Nous vous informons sur le principe d’homéostasie. 

De temps à autre, les gens nous rapportent se sentir épuisé le lendemain d’un entraînement, ou même être trop épuisé pour faire leur entraînement quotidien. Effectivement, l’entraînement par intervalles à haute intensité est très demandant car il exige de vous adapter, de vous dépasser. 

Nous allons vous expliquer comment l’EIHI peut vous donner plus d’énergie au quotidien plutôt que de vous épuiser, en vous expliquant le principe d’homéostasie et aussi, espérons-le bien, en vous encourageant à vous ADAPTER afin de maintenir le cap vers vos objectifs. D’autant plus que Charles Darwin disait : « Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent mais celui qui s’adapte le mieux aux changements! » 

Vous faites de l’entraînement par intervalles à haute intensité, car vous voulez devenir plus fort, plus en santé, plus endurant, plus rapide, plus explosif, etc. Pendant les entraînements, vous donnez votre MAX afin de vous surpasser d’une séance à l’autre. Vous prenez ensuite 1 jour de récupération entre chaque séance d’entraînement. La phase de récupération est primordiale, car elle vous permet d’atteindre un niveau supérieur de conditionnement physique. Il est même suggéré d’éviter les efforts pendant vos jours de récupération lorsque le corps vous le réclame. La fatigue et les courbatures vous indiquent que vous vous êtes surpassés pendant votre entraînement, votre récupération vous rendra plus fort. En revanche, si vous ne sentez pas de fatigue et/ou courbatures le lendemain de votre entraînement, votre corps n’activera pas la phase de récupération permettant d’aller à un niveau supérieur de conditionnement physique. Ceci étant un petit clin d’œil à tous ceux et celles qui économise leur énergie pendant l’entrainement pour continuer leur journée ou pour s'entraîner plusieurs jours d’affilés. Son MAX et bon repos ensuite! Trouvez le bon moment, le bon lieu et le bon état pour le faire pour SOI et en donnant réellement son MAX. Cela permettra de meilleurs résultats dans tous vos buts personnels dus aux multiples bienfaits de l’EIHI. 

L’homéostasie, c’est le principe selon lequel le corps enclenche des mécanismes afin de revenir à son état normal ou à son état d’équilibre INITIAL (récupération). Par exemple : Lorsque vous faites du EIHI, votre pouls et votre température corporelle va rapidement monter. La réponse donnée par votre corps est d’enclencher la transpiration, afin de garder une température plus près de votre niveau d’équilibre et ainsi vous protéger biologiquement, c’est-à-dire mécaniquement et chimiquement. Autre exemple : lorsqu’on vous demande de donner votre MAX, on vous demande de vider complètement votre batterie afin d’entreprendre au maximum le processus de récupération. Évidemment, vous allez sentir une grande fatigue sur le moment et c’est excellent, car cette même fatigue accentue la récupération, et donc un regain d'énergie beaucoup plus accru! 

Même chose pour votre entraînement, après quelques temps, votre corps se sera adapté à la charge et/ou à la routine d’entraînement. Vous vous sentirez moins fatigué et moins courbaturé, vous pourrez alors augmenter l’intensité de votre conditionnement afin d’accroître d’autres niveaux bien supérieurs de mouvements et/ou d’entraînements. Après seulement 3 mois, vous atteindrez ce qu’on appelle l’ADAPTATION CHRONIQUE. Vous serez alors beaucoup plus à l’aise de sortir de votre zone de confort pendant vos séances de conditionnement. Votre récupération physique sera beaucoup plus rapide et vous vous sentirez beaucoup plus énergique dans les tâches de tous les jours. Enfin, ici, nous vous proposons de travailler avec forces, intelligences (sous toutes ses formes), et bien évidement votre capacité d’ADAPTATION! 

 

Jeff 

 

 

Source :

http://prevost.pascal.free.fr/public/pdf/SSPP6_surcompensation.pdf 

https://www.yvanc.com/003%20principe%20d'adaptation.htm 

prevost.pascal.free.fr