Hypersexualisation

  • Par
  • Le 04/09/2017
  • Dans Social

Img 20200907 134127

Un peu de jugement avec EIHI.ca, choqué par l’hypersexualisation vs l'entraînement. 

Faire de l’entraînement par intervalles à haute intensité (EIHI)... Est-ce que tu le fais pour plaire aux autres ou tu le fais POUR TOI? 

Est-ce que tu t’entraînes pour ressembler à une personne que tu connais, un acteur/actrice ou un entraîneur/entraîneuse? Est-ce que tu le fais pour AVOIR des abdos et des muscles, ou pour ÊTRE en forme et en santé? Es-tu prêt à avoir des comportements à risque pour atteindre tes objectifs : Diète extrême, te faire vomir, chirurgie esthétique, surentraînement et prise de stéroïdes? On veut Être ou on veut Avoir!? Et ton modèle, il te motive de quelle façon? Par la beauté de son corps, ou par ses bons conseils d'entraînements? Et qu'est-ce qui te dit que le conseil qu'il te donne n'est pas un sophisme dû à l'image qu'il te montre préalablement avant de te donner de l'information? C'est logique, il est beau/belle à regarder, musclé, exposant son corps sur toutes les plateformes et réseaux sociaux, donc ce qu'il/elle dit est vrai!!! Et l'HYPERSEXUALISATION... ça donne quoi? 

Pour commencer, l’hypersexualisation, c’est donner un caractère sexuel à une personne, un comportement ou un objet, qui ne l’est pas à la base. C’est aussi un terme plus souvent utilisé pour dénoncer l’arrivée de plus en plus précoce des jeunes à des comportements et des attitudes sexuels. Qui sont les grands responsables? Vous l’avez sûrement déjà deviné, NOUS TOUS!!! Bombardés à longueur de journée par des images publicitaires, autrefois, utilisant beaucoup le corps de la femme, aujourd’hui, ajoutant de plus en plus le corps de l’homme et, un bon jour, celui de nos enfants afin de vendre différents produits qui, plus souvent qu’autrement, n’ont aucun rapport avec le corps humain. Ces images sont souvent irréalistes. Certaines ont été modifiées par ordinateur, jeux de lumière pour faire une photo, choix de prise de vue, etc. D’autres sont simplement le résultat d’une tonne de différents produits pour l’atteinte d’une silhouette quasi inatteignable de façon naturelle. Et pour terminer, il ne faut pas oublier le facteur biologique, naturel, car certains sont en forme à ne rien faire ou presque… Les télé-réalités tel qu’Occupation Double et Célibataire et Nue Québec, pour citer que ces deux-là, où les jeunes hommes et femmes sont nus ou presque pour se rencontrer et évaluer leurs attirances physiques d’abord et avant tout! Pire encore, l’heure de diffusion de celles-ci sont souvent à une chaîne télé qui est destinée à tous, mêmes aux jeunes. Et nous ne disons RIEN... Sans parler de la cotation des films, où la drogue et la nudité coulent à flot ET qui se veut SEULEMENT de 13 ans et plus! Une étude des publicités diffusées aux grandes heures d’écoute révèle que 75% des publicités d’alcool sont hypersexualisées, 50% de toutes les autres publicités le sont aussi. Et aujourd'hui, croyez-le ou non, le monde de l'entraînement est de plus en plus contaminé par l'hypersexualisation. En effet, beaucoup d'entraîneurs prônent leur silhouette plutôt que leur Savoir-Faire pour obtenir leur clientèle de tout âge! C’est connu, le sexe fait vendre… mais à quel prix? 

Parlons maintenant en langage d’éducateur spécialisé. L’hypersexualisation amène son lot de problèmes sociaux. Les femmes croient qu’elles doivent être belles, séduisantes, sans défaut et disponible sexuellement sans quoi elles n’ont aucune valeur. Également, les hommes veulent être beaux, musclés et sexuellement actifs. Nous croyons que nous n’avons aucune valeur si nous n’arrivons pas à atteindre les standards de beauté mis en place par les médias et de plus en plus par les films et émissions de télé-réalité. Prenons la danse par exemple, autrefois les danseurs étaient flamboyant et les vêtements brillaient de toutes sortes de couleurs, c'était spectaculaire! Aujourd'hui les danseurs sont flambants nus, madame porte à peine un tissu, monsieur chemise ouverte, pantalon moulant... pour mettre le corps en évidence. Déduction, on est passé de Flamboyant à Flambant Nu... L'utilisation du corps pour vendre un produit, peu importe lequel, est diminuant pour la majeure partie de notre société. En plus, ce n'est qu’une infirme partie de notre monde qui est extrêmement en forme, tel qu'affiché par le phénomène d'HYPERSEXUALISATION dans les émissions de télé-réalité, les publicités, les affiches, les vidéoclips, etc. Pour les adultes et même les plus jeunes, nous parlons donc d’une baisse de l’estime personnelle qui a une répercussion directement sur le développement et la pensée de la personne. Plus encore, l’hypersexualisation touche directement nos adolescents en baissant leur estime à un moment CRITIQUE dans le développement de leur personnalité ce qui aura des répercussions dans toutes les sphères de leur vie adulte à venir. 

Deux concepts d’éducation qui prennent bien leur place dans le monde de l’entraînement : AVOIR et ÊTRE. On s’entraîne généralement dans deux buts : l’esthétique ou la santé. Si vous vous concentrez principalement sur l’esthétique, c’est que vous voulez AVOIR des muscles et des abdos. Rajoutons à cela l’effet de l’hypersexualisation. Nous avons tendance à avoir un standard de beauté irréaliste. Vous êtes donc plus à risque d’avoir des comportements dangereux pour votre santé tels que le surentraînement, la prise de stéroïde, les diètes extrêmes, l’anorexie et se faire vomir, ou encore, avoir des problèmes de santé mentale tels que la dépression et l’anxiété sociale et on en passe! À vous de faire la recherche. Si un adulte a un risque d'adopter de tels comportements, imaginez le risque encouru chez l'adolescent et l'enfant. Si au contraire, vous vous concentrez principalement sur ÊTRE en santé, vous allez vous entraîner pour vous. ÊTRE, c'est : intelligence, analyse, recherche, lecture, information, des bons choix, etc. Parlons maintenant de FAIRE, comme notre slogan "FAIS-LE POUR TOI". FAIRE, c'est s'entraîner un jour sur deux, bien manger, se reposer, rester actif et toutes autres actions visant vos buts. Ainsi, vous allez AVOIR et vos acquis resteront, car vous aurez su ÊTRE avant de FAIRE pour finalement AVOIR ; la Santé, l'Esthétique, dans le respect de soi et des autres. Ce n'est pas merveilleux ça, Hein!? ;) FAIS-LE POUR TOI! 

Étant éducateur spécialisé, nous proposons un service totalement dénué d’hypersexualisation. Nous croyons qu'au niveau de l'éthique et du professionnel, tous devraient vendre leurs produits sans utiliser le corps dénudé comme levier promotionnel. Et pour le problème qui nous concerne tous, l'HYPERSEXUALISATION, voici une solution très simple : Dénoncer et éduquer vos enfants sur les publicités, émissions, affiches, etc. où il y a hypersexualisation, que ce soit volontaire ou mal-à-droit. 

Nous vous rappelons que la beauté est subjective, donc elle dépend de la personne qui regarde!!! 

  

Jeff